top of page

L’Hydre

École de massage russe

 

 

La métaphore de l’Hydre, créature de la mythologie grecque :

chaque fois que l’on tranchait une de ses 1000 têtes, deux autres repoussaient.

L’Hydre représente l’antifragilité : ce qui dépasse la résistance et la solidité. Ce qui est résistant supporte les chocs et reste identique ; ce qui est antifragile s’améliore au contact du stress ou de l’agression.

L’antifragilité appartient à notre comportement ancestral, à notre appareil biologique, et elle est une vertu omniprésente de tout système qui a survécu.

Cette formation propose de renouer avec notre antifragilité, de donner à notre corps (et notre psyché) les moyens de rester en bonne santé en le stimulant, en apprenant à l’écouter et lui faire confiance. L’idée est de renforcer le terrain, la santé, plutôt que de se focaliser sur la maladie.

L’étude sera basée sur les techniques du massage russe (Systema) avec le poids du corps et avec outils (bâtons, fouets cosaques) mais aussi sur une approche énergétique. Nous nous baserons autant sur des connaissances habituellement associées à l’approche occidentale (anatomie, physiologie, posturologie) que sur des notions plus « orientales » issues du shiatsu et de la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) : le Qi, les méridiens et points d’acupunctures. Nous apprendrons différentes techniques de soin mais aussi à développer notre écoute et notre intuition.

Cette formation est destinée à toute personne intéressée par la pratique corporelle et la notion d’autonomie dans la santé : thérapeutes, danseurs, comédiens, sportifs, pratiquants d’arts martiaux. Néanmoins, aucun pré-requis n’est demandé et elle est ouverte et accessible au néophyte.

Pour le thérapeute, elle sera un atout supplémentaire en proposant un outil à la fois puissant pour le receveur et reposant pour le donneur (du fait de l’utilisation du poids du corps). Pour le particulier, il pourra désormais faire bénéficier son entourage de cette puissante méthode de santé.

 

 

 

 

 

 

 

La première et la seconde année se dérouleront chacune sur 15 journées de 7h réparties en fonction des promotions :

en 5 week-end de 3 jours

ou 6 week-end de 2 jours +1 week-end de 3 jours 

- Préparation du corps du masseur (posture, équilibre, relâchement etc)

- Massage avec le poids du corps (pieds, mains, coudes, genoux) en première année

- Massage avec outils (bâtons, fouets cosaques) en seconde année

- Techniques respiratoires

- Protocoles d’auto-massages

- Qi Gong

- Anatomie palpatoire, physiologie

- Médecine Traditionnelle Chinoise

La troisième année ne comprendra qu’un seul stage de 4 jours en fin de saison, afin de laisser le temps aux participants de réaliser les 60h de pratique personnelle et de mûrir leur pratique.

Durant cette session, nous aborderons des cas spécifiques (pathologies) et, avec un intervenant invité, irons à la découverte d’une autre discipline thérapeutique : diététique, énergétique, phytothérapie, jeûne, réflexes archaïques, autre massage ou encore gestion du froid.

Ce sera aussi le temps du bilan et de la certification.

 

Par la suite, il sera proposé chaque année un stage de « suivi » qui permettra d’approfondir la formation pour celles et ceux qui voudront aller plus loin.

 

La pédagogie adoptée sera celle du Systema : plutôt que d’apprendre un grand nombre de techniques très précises, nous travaillerons à partir de principes. Nous essaierons grâce à ces principes (confort, respiration, relaxation, posture, écoute) de rendre notre corps intelligent et sensible afin d’être capable d’inventer nos propres techniques en fonction de chaque receveur et de chaque situation. Nous étudierons comment utiliser différentes parties du corps (mains, pieds, doigts, genoux, coudes etc) et nous nous appliquerons à avoir une solide connaissance du fonctionnement du corps humain. Une partie de l’apprentissage se fera donc sous forme de laboratoire ou chacun pourra expérimenter à partir des principes enseignés.

 

 

 

Enseignant : Jean-Baptiste Perez

Praticien de massage russe, de Sei-shiatsu (formé à l’EST/Bernard Bouheret), Shuyushiatsu (Manabu Watanabe), Myo-énergetique (Hiroshi Iwaoka), Chi Nei Tsang (Fabrice Gava), Sokuatsu (Shiatsu avec les pieds/Tanikawa-ryû)

Enseignant de Qi Gong (institut du Quimétao, Maitre Jian).

Instructeur de Systema (Ryabko-Vasiliev), anime des ateliers de massage russe hebdomadaires depuis 2016.

 

« J’ai voulu, en créant cette école, proposer pour la première fois en France une formation longue sur le massage russe, qui aille au-delà de la simple transmission d’un protocole.»

 

 

Nombre d’heures de formation (34 jours) : 240h

Lieu : dojo de la MJC du chemin vert, 1 rue d'Isigny, à Caen (Calvados, à 2h de Paris)

Hébergement possible sur Caen (dans la limite des places disponibles) : 10€/nuit

Tarif première et deuxième année  : 1150€/an (15 jours de formation par an)

Stage de 3ème année : tarif à définir (en fonction du lieu)

Le prix inclus : les cours, les manuels de cours (60-90 pages par séminaire) ainsi que certains matériels pédagogiques (livre d'anatomie etc.)

A l’issue de la formation un certificat sera remis aux participants.

 

 

 

Qu’est-ce que le massage russe ?

 

Partie intégrante du Systema, art martial russe, ce massage profond s'effectue avec le poids du corps. Selon la tradition russe, chaque traumatisme physique ou psychologique vécu depuis la naissance est cristallisé dans le corps sous forme de tension. Se débarrasser de ces nœuds inscrits dans les muscles permet donc de travailler aussi sur notre psyché et notre état émotionnel. Retrouver une liberté dans le corps et la tête!

Ce massage permet à la fois la guérison des tissus profonds et de la psyché, tout en renforçant le corps et la volonté. À l'aide de petits bâtons, des mains, des pieds, d'un fouet cosaque et du poids du corps, les muscles longeant la colonne vertébrale et les organes sont progressivement libérés au niveau le plus profond. Le massage en profondeur ne consiste pas seulement à se détendre, mais aussi à guérir et à se renforcer à tous les niveaux.

Nous stockons une grande partie de notre stress, de nos peurs et de nos émotions dans les tissus de notre corps et nous portons ce poids avec nous, souvent pendant la majeure partie de notre vie. À mesure que le corps se resserre et se contracte, nous souffrons physiquement et psychologiquement et ouvrons la porte aux maladies et aux traumatismes émotionnels. Grâce au massage et à la libération des tissus, nous  libérons des années et parfois des décennies de stress et de traumatisme émotionnel du corps et de la psyché.

 

Première année (6x2 jours + 1x3jours) :

Séminaire 1 : 21-22 septembre 2024

Séminaire 2 : 9-10 novembre 2024

Séminaire 3 : 14-15 décembre 2024

Séminaire 4 : 18-19 janvier 2025

Séminaire 5 : 1-2 mars 2025

Séminaire 6 : 26-27 avril 2025

Séminaire 7 : 7-9 juin 2025

Programme : objectifs et principes du massage ruse, préparation du masseur, antifragilité et hormèse, respiration, les grands principes de la médecine Orientale, précautions/contre-indications, automassages (bâtons), principes de transmission de la pression, apnées, anatomie et techniques de massage, points d’acupuncture, massage par percussions, les causes de maladies en MTC, les grands  systèmes physiologiques (postural, respiratoire, nerveux, digestif, tendino-musculaire), les différents rythmes de pression, proprioception et intéroception, bercements et vibrations, connexion, Qi Gong, marche afghane, posture, observation posturale, les profondeurs de pression, sensations et intuition...

 

A la fin de la première année, un certificat de massage russe au poids du corps sera délivré à tous les participants.

 

Deuxième année (15 jours) :

Théorie polyvagale, relaxation de Jacobson, l'observation sensible, le questionnaire, le fascia, massage avec les genoux, massage au fouet, processus et gestion du stress, systèmes immunitaire, hormonal et cardio-vasculaire,  le traumatisme (le corps n'oublie rien), la pensée guérisseuse, le jeûne, massage aux bâtons, observation : langue, posture, visage, automassages, Qi Gong, travail énergétique, histoire des thérapies psychocorporelles, fonctions physiologiques, psychologiques, énergétiques et tableaux pathologiques des Organes : Foie, Cœur, Rate, Poumon, Rein, la mémoire  cellulaire, peau/lymphe, massage au poids du corps, construction d'une séance, exercices de préparation du masseur : posture, équilibre, intuition, sensibilité

 

Dernier séminaire en 3ème année (4 jours) :

Révisions, étude de cas cliniques, découverte d’une approche complémentaire avec un intervenant extérieur.

 

A la fin de la 3ème année, une fois les 60h de pratique personnelle effectuées ainsi qu’un test de validation en fin de formation, un certificat de praticien en massage russe complet sera remis à chaque participant.

Quelques questions ?

 

Pourquoi associer massage russe et MTC  ?

Le massage russe a pour objectif de dénouer les tensions musculaires mais aussi émotionnelles. Comme en MTC (shiatsu, acupuncture, Tuina, Chi Nei Tsang), on passe par le corps pour travailler sur les trois sphères de l’être humain : le corps, les émotions, l’esprit. Les connaissances de la MTC nous donneront donc une grille de lecture et des outils de compréhension des relations entre ces trois aspects ainsi qu’entre l’homme et son environnement. Les maîtres russes connaissent et pratiquent cette approche énergétique mais n’en parlent que très peu et ne l’enseignent pas (en tous cas pas à tout le monde). Cette formation propose donc une approche croisée qui ne se revendique pas d’une lignée « pure » mais plutôt d’une discussion, d’une rencontre entre plusieurs approches.

Les connaissances anatomiques, physiologiques ainsi que l’étude des méridiens et points d’acupunctures permettront au masseur ou au pratiquant de Systema de mettre plus de conscience et de précision dans son massage russe.

 

 

Est-ce que ça fait mal ?

Le massage russe a la réputation d’être douloureux...et en effet il ne s’agit pas d’un massage « bien-être » relaxant. Cependant, il est tout à fait possible, et même important, de savoir moduler son intensité en fonction du receveur et du résultat escompté. Quel est l’objectif : détendre et soulager un corps douloureux, évacuer du stress, travailler sur l’aspect émotionnel ? A chaque fois, le massage sera différent. Si l’aspect « douloureux » (je préfère dire inconfortable) du massage russe est indispensable pour accéder à certains états de lâcher-prise et apprendre à gérer le stress, le receveur sera bien-sûr écouté et accompagné pendant toute la séance. Celui-ci doit impérativement repartir avec le sourire, même s’il doit passer par des phases difficiles !

 

Pourquoi faire du Qi Gong pendant la formation ?

L’état du donneur à l’instant de la séance va fortement influencer la qualité du massage. En étant détendu et calme, le masseur sera plus à même d’être disponible à ses sensation et intuitions. En faisant taire le brouhaha mental, il renforcera son lien avec le receveur et la qualité de sa présence et de son écoute.

De plus le Qi Gong, pratiqué régulièrement, va permettre de capter, développer et faire circuler l’énergie dans le corps du pratiquant. Celle-ci pourra alors être utilisée pour améliorer encore les effets de la séance de massage.

 

Pourquoi c’est si long ? je ne pourrais pas apprendre ce massage en deux week-end ?

A mon sens, devenir un bon praticien ne se résume pas à l’apprentissage d’un protocole. Cela demande du temps, du temps pour acquérir des connaissances, pour que celles-ci s’intégrent dans le corps, pour faire mûrir la pratique, la sensibilité et la réflexion. De plus, le corps du praticien va évoluer, son esprit s’apaiser, ses sens se développer. Tout cela demande beaucoup de pratique et de temps, même si on aimerait parfois griller les étapes. Trois ans est donc une durée minimale pour commencer à pratiquer...et encore, ce ne sera qu’un début et je vous souhaite que l’apprentissage continue indéfiniment (sinon, c’est mauvais signe!).

fiche d'inscription ici

bottom of page